Contenu obligatoire d’une mallette PPMS

Contenu obligatoire d’une mallette PPMS

Suite à la circulaire n°2015-205 du 25 novembre 2015 du ministère de l'Education nationale, la mise en place d’un Plan Particulier de Mise en Sureté (PPMS) et l’acquisition d’une mallette de premier secours sont obligatoires pour tout les établissements recevant des élèves (maternelle, primaire, collège, lycée…). La liste des produits indispensables dans cette mallette a été rendue publique par le ministère de l'éducation nationale pour permettre aux écoles d'être prêtes en toutes circonstances :

Contenu d'une mallette PPMS : 

Brassards ; Savon ; Antiseptique ; Sucre enveloppés ; Gel hydro alcoolique ; Sérum physiologique ; Pinces à échardes ; Paire de ciseaux ; Thermomètre ; Couverture de survie ; Coussin réfrigérant ou compresses ; Mouchoirs ; Garnitures périodiques ; Radio à piles ; Rubans adhésifs ; Ciseaux ; Linges ; Serviettes ; Lampe de poche avec piles ; Gobelets ; Seau ou sacs plastiques ; Eau ; Pansements adhésifs ; Sparadrap ; Pansements compressifs ; Bandes de gaze ; Echarpe triangulaire ; Talkie-Walkie.

Qu’est-ce que le Plan Particulier de Mise en Sureté (PPMS ?)

« En situation d’urgence, le premier acteur du secours, c’est vous. » Voici ce qu’on lit lorsqu’on se rend dans la rubrique PPMS de l’éducation nationale. Une telle affirmation est vraie et il convient de prendre pleinement conscience de la responsabilité de chacun face à un cas d’urgence majeure. Mais quel est ce plan ? Pourquoi recourir à une mallette ? Qui peut utiliser la mallette et dans quelles circonstances doit-on y recourir ? Tamô, le spécialiste des trousses de secours pour collectivités et entreprises, vous renseigne et vous aide dans l’acquisition du matériel de protection adéquat. 

Le PPMS est spécialement conçu pour répondre aux situations d’urgence collectives où la vie des personnes présentes est mise en jeu. Les établissements scolaires concentrent de nombreux élèves sous la responsabilité du corps enseignant et des surveillants. Il convient donc de les protéger efficacement en leur proposant des solutions de repli pour se mettre à l’abri autant que des moyens de leur porter secours en cas de blessure. 

Deux types de risques sont concernées par le Plan Particulier de Mise en Sureté : 

Les risques naturels : 

Ces situations de plus en plus communes sont très diverses mais ont toutes en commun d’être liées aux conditions environnementales changeantes et apparaissent en fonction de la zone géographique. Il s’agit notamment : d’inondations, de feux de forêts, tempêtes, cyclones, séismes, glissements de terrain, avalanches, éruptions volcaniques, accidents industriels résultant d’un transport de matière dangereuses, rupture de barrage ou encore des accidents nucléaires. Dans le cas de situations graves à l’échelle nationale, les établissements sont prévenus par le signal d’Alerte aux populations.

Attentats ou intrusion extérieure : 

Ces risques causés par des individus sont annoncés par un signal d’alarme « Attentat / intrusion » déterminé en amont par l’établissement. Les risques possibles sont notamment : intrusion d’une personne dangereuse non identifiée, intrusion d’un homme armé, fusillade dans l’établissement, attaque ciblée d’un bâtiment, prise d’otages etc.

Quelle trousse de secours PPMS choisir pour son établissement ? 

La quantité de matériel à avoir dans son établissement dépend principalement du nombre d’élèves présents en même temps dans l’école et de la taille de celle-ci. En effet, si les lieux sont trop grands, trop espacés, il peut être difficile de s’y rendre pour se confiner. C’est pourquoi il peut être judicieux d’ajouter dans le Plan Particulier de Mise en Sureté d’autres lieux de confinement en optant ainsi pour plusieurs mallettes.

Elles sont généralement proposées pour 50 personnes, 100 personnes, 150 personnes et 200 personnes.  

Avantages de la mallette PPMS :

La mallette PPMS est imposante comparée aux trousses de secours habituelles que nous utilisons au quotidien. Elles présentent cependant divers avantages non négligeables qu’il est nécessaire de connaitre pour apprécier leur efficacité :  

  • Haute contenance : Permettent de recueillir beaucoup plus de produits pour être effectives sur un nombre de personnes conséquent et aux besoins divers. 
  • Haute résistance : Face à des cas de force majeure (Séismes, tremblements de terre, inondations…), il est indispensable d’avoir une mallette solide, résistante aux chocs. 
  • Hermétique : veiller à ce que les mallettes soient totalement hermétiques à l’eau, à la terre et à la poussière. 
  • Sécurisé : Avoir la possibilité de fermer la mallette grâce un cadenas évite toute perte ou vol et offre ainsi tout son potentiel le jour J. De plus, cela permet d’éviter que tout le monde ne s’en serve pour d’autres tâches que les siennes.

Quand utiliser la mallette PPMS ? 

Dans le cas d’attentats ou de risques naturels la marche à suivre – quand s’échapper n’est pas envisageable- est la plupart du temps le confinement. Il convient alors de s’enfermer à l’abri en se barricadant.  Prévenir les autorités et les secours est déterminant et on prend très clairement conscience dans l’énoncé des différents composants de cette mallette que celle-ci est prévue dans le cas d’un confinement pour une longue durée dans l’attente des secours.

Les situations de confinement entrainent l’entassement d’élèves et adultes dans une même pièce aux besoins différents. C’est pourquoi la trousse PPMS est spécialement conçue pour faire face aux différents scénarios. En voici quelques-uns à titre d’exemple :

  • Personnes blessées : Le matériel de soins nécessaire pour les premiers secours y est présent (compresses, pansements, sérum physiologique, coussins réfrigérants, ciseaux, manuel de premiers secours…). Il se peut en effet qu’un ou plusieurs élèves ou moniteurs soient blessés ; il faut dès lors et dans l’attente des secours, leur administrer les premiers soins. 

Une trousse de secours est toujours comprise dans la mallette PPMS

  • Contusions, entorses, foulures : Les bandes de gaze, écharpes triangulaires permettent d’immobiliser les membres blessés sans plaie ouverte.
  • Besoins du corps : Il se peut que les commodités ne soient pas accessibles, la mallette contient alors des seaux avec couvercle et pour les femmes des garnitures périodiques notamment. 
  • Isolement : Les radios disponibles permettent de garder un contact avec l’extérieur pour suivre les informations dans des situations critiques lorsque le réseau vient par exemple à manquer. Il se peut aussi que la salle prévue au PPMS se retrouve privée d’électricité. Des lampes torches sont comprises dans la mallette pour pallier cette éventualité. 
  • Situation d’attente : Parce que le temps peut paraitre long dans des situations d’urgence comme celles-ci, il peut être adéquat de munir sa mallette d’éléments aidant à passer le temps comme des jeux de carte, des dés, etc…

     

A noter : 

  • De la nourriture et de l’eau sont indispensables ! Il se peut en effet que le confinement vienne à durer. Ces dernières denrées étant périssables, elles ne peuvent être incluses dans la mallette PPMS, il en va donc de votre responsabilité. Des sucres en sachets individuels sont cependant fournis pour éviter les chutes de tension.
  • Les produits « récréatifs » ne sont pas fournis dans les mallette. Vous pouvez cependant –et c’est vivement recommandé- y ajouter les objets que vous désirez comme quelques jeux par exemple (cartes, dés...).
  • Pour que la mallette soit efficace, il convient évidemment de la positionner préalablement dans une salle spécifique prévue au confinement en cas d’incident majeur. La plupart du temps, la mallette est inutilisée, laissée dans un abri mais elle doit toujours être à disposition en cas de besoin !


Bien vérifier la date de péremption de tous les produits et faire en sorte qu’ils soient mis à jour continuellement. Dans le cas contraire et si leur date est dépassée il faut les remplacer. Les produits sont souvent mis à disposition sous forme de recharges, indépendamment des mallettes. En avoir une d'avance est toujours un avantage. Il vaut mieux en situation d'urgence se retrouver avec trop de matériel que pas assez ! 

A noter : Certains élèves font l’objet d’un Projet individualisé d’accueil ou d’intégration. Il est alors nécessaire d’ajouter dans la mallette leur traitement spécifique, sachant que les médicaments ne peuvent y être joints qu’en cas d’ordonnance du médecin. 

Qui peut utiliser la mallette PPMS ?

Cette question est essentielle quand il s’agit de mettre en œuvre le Plan Particulier de Mise en Sureté. Tous n’ont pas accès à la mallette et il est indispensable de faire preuve d’organisation en définissant les rôles de chacun. 

Il est évident que les enfants ne doivent pas avoir accès aux mallettes PPMS. Les surveillants ou professeurs présents sur les lieux sont habilités à y recourir. Si l’un de ses membres dispose du diplôme de secouriste ou toute autre formation qualifiante, il est préférable de lui laisser la priorité. Des brassards de sécurité sont disposés dans la trousse pour permettre à tous de reconnaitre les personnes en charge. Des talkie-walkie sont aussi fournis pour permettre une communication efficace dans de larges espaces comme dans des espaces séparés (gymnases, salles de classe…).

Vous savez désormais l'essentiel sur les mallettes PPMS. N'hésitez-pas à consulter le site de l'éducation nationale pour obtenir des informations supplémentaires sur la mise en place du Plan Particulier de Mise en Sureté. 


Mallette PPMS Tamô

Si vous souhaitez acquérir une mallette PPMS, Tamô propose des mallettes hyper résistantes en résine, munies d'une fermeture à clips et d'une ouverture pour installer un cadenas. Son contenu a été composé d'après les recommandations officielles de l'éducation nationale et enrichi de ce que nous considérons comme essentiel. Elles sont disponibles pour 25, 50, 100, 150 et 200 personnes aux tarifs abordables. 

Et comme toujours chez Tamô, la livraison en 2 jours est offerte ! 






À Bientôt chez Tamô