Les formations de base au secourisme

Les formations de base au secourisme

PCS 1, PSE 1, PSE 2, SST, BNMPS, BNIS... Les formations au secourisme sont nombreuses et il est aisé de s'y perdre. Tamô vous explique les différences et utilité de ces formations, ainsi que leur niveau hiérarchique. 

PSC 1 : Prévention et secours civiques de niveau 1

Qu’est-ce que le PSC 1 ?

Anciennement "AFPS" (jusqu’en 2007), la formation PSC 1 est délivrée par les associations agréés et organismes habilités. Elle permet aux participants d’apprendre à adopter les bons réflexes dans des situations de danger du quotidien : malaise, traumatismes, perte de connaissance, arrêt cardiaque, etc.

La formation allie à la fois la théorie et la pratique, notamment avec des mises en situation. Il est possible de se mettre à niveau chaque année, dans le cadre de la formation continue. La durée de la formation est de 7 h et donne droit à un diplôme reconnu par l’Etat. Son coût est d’environ 60 €, et peut parfois être délivrée gratuitement dans les collèges et les lycées.

Qui peut passer le PSC 1 ?

Aucun prérequis n’est nécessaire car les gestes sont simples et ne demandent pas d’effort physique intense. Il suffit d’être âgé d’au moins 10 ans et d’avoir l’accord des parents pour les mineurs. La formation est bien entendue ouverte aux personnes handicapées.

Cette formation se destine autant au particulier qu’au professionnel. D’ailleurs, l’article R241-39 du Code du Travail prévoit que « dans chaque atelier où sont effectués des travaux dangereux, dans chaque chantier occupant vingt personnes au moins pendant plus de quinze jours où sont effectués des travaux dangereux, un membre du personnel doit avoir reçu obligatoirement l'instruction nécessaire pour donner les premiers secours en cas d'urgence. »

Contenu de la formation PSC 1 :

1) Malaise et Alerte : savoir repérer les signes et donner les bonnes informations aux secours en appelant le 112 ;
2) Plaies : distinguer la plaie grave de la plaie superficielle et protéger la victime avant l’arrivée des secours ;
3) Brûlures : de la même manière que pour les plaies, il s’agit ici de distinguer la brûlure superficielle de la brûlure grave ;
4) Traumatismes : savoir comment positionner la victime selon le choc reçu et la partie du corps, afin d’éviter une aggravation de la blessure ;
5) Hémorragies : stopper ou du moins ralentir la perte de sang : garrot, compresse… ;
6) Obstruction des voies aériennes : identifier un étouffement et savoir comment agir pour dégager les voies respiratoires de la victime, qu’elle soit adulte, enfant ou nourrisson ;
7) Perte de connaissance : l’identifier, contrôler la respiration, savoir exécuter une position latérale de sécurité (PLS) ;
8) Arrêt cardiaque : distinguer l’arrêt cardiaque de la perte de connaissance puis enseignement de la technique de massage cardiaque et utilisation d’un défibrillateur.

PSE 1 : Premier Secours en Equipe de niveau 1

La formation PSE 1 est nécessaire afin de devenir secouriste, notamment pour intervenir avec une équipe de secours et utiliser certains types de matériels. Le PSE 1 se démarque ainsi du PSC 1 de par son côté plus professionnel.

Le candidat est formé et entraîné à la prise en charge de victimes, que ce soit pour un accident, un simple malaise ou la gestion d’une aggravation brutale d’une maladie. La formation dure 35 heures. Aucun prérequis n’est demandé au candidat, hormis l’âge : 16 ans au moins pour pouvoir passer la formation. Dans le cadre d’une activité professionnelle, le secouriste doit se re-former tous les ans, via la formation continue, à raison de 6 h de formation.

PSE 1 : les différents thèmes abordés

• Les bilans
• Protection et sécurité
• Urgences vitales
• Hygiène et asepsie
• Malaises et affections spécifiques
• Traumatismes

PSE 1 : les compétences obtenues

A l’issue de la formation, le candidat sera donc capable d’agir faces à des personnes victimes d’obstruction des voies respiratoires, d’hémorragies externes, des pertes de connaissances, des arrêtes cardiaques, des traumatismes des os et des articulations, des accidents de peau, des noyades. Il saura utiliser efficacement des bandages, compresses et tous les autres produits présents dans une trousse de secours classique. En outre, le secouriste apprendra à respecter les procédures légales et le cadre juridique afférentes à sa fonction.

Le détenteur du PSE 1 pourra ainsi épauler un équipier secouriste (PSE 2) lors de différentes manœuvres de la victime.

PSE 2 : Premier Secours en Equipe de niveau 2

La formation PSE 2 est un approfondissement de ce qui a été acquis lors du PSE 1. Il vise à maitriser des situations plus particulières et davantage d’actions réalisées en équipe, notamment pour le déplacement et l’immobilisation des victimes. Son champ d’action est bien plus grand que celui de PSE 1, il a davantage de responsabilités et les situations de son intervention peuvent être plus délicates (tentative de suicide, viol, souffrances psychiques…).

SST : Sauveteur Secouriste du Travail

Le sauveteur secouriste du travail est un salarié de l’entreprise ayant reçu une formation spécifique (mise en sécurité, gestes qui sauvent) et obtenu un certificat de sauveteur secouriste. Cette personne veille à repérer d’éventuelles situations dangereuses au sein de l’entreprise et de les signaler. Elle peut également organiser des journées de prévention. Elle est en outre la personne référente en cas d’accident sur le lieu de travail. Le SST doit être capable d’utiliser les produits de soin de base, tels que les bandages, compresses, produits de désinfection et d’hygiène…

Les objectifs du sauveteur secouriste du travail : prévenir, examiner, protéger, alerter, secourir.

La présence du “SST” est obligatoire dans les ateliers où les risques de blessure sont importants ou encore sur les chantiers de plus de 20 personnes sur une période d’au moins 15 jours. La formation SST dure 12 heures et a besoin d’être repassée régulièrement (tous les deux ans). C’est le MAC, ou Maintien-Actualisation des Compétences. Tamô met d’ailleurs à votre disposition plusieurs trousses de secours adaptées SST.

Aller plus loin…

Si vous souhaitez vous perfectionner dans le secourisme, il existe des formations plus avancées.

La formation de Chef d’Intervention, qui s’effectue après l’obtention du PSE 1 et du PSE 2, permet de diriger une équipe d’intervention. Il doit avoir au moins 18 ans. Il est également possible de passer des formations pour pouvoir à son tour enseigner. C’est le cas du BNMPS, qui permet d’enseigner le PSC 1 ; du PAE 1, qui permet d’animer des formations de PSE 1 et PSE 2 en plus du PSC 1 ; du BNIS, qui permet de mettre en place des formations de formateurs…