Trousse Manutention / Entrepôt

Toute entreprise de manutention doit avoir une trousse de premiers soins en cas de coupure, blessure ou autre situation. Sparadraps, pansements, compresses, gants, couverture de survie, produit antiseptiques et paire de ciseaux sont quelques-uns des incontournables à avoir dans une trousse de premiers secours.

Afficher en Grille Liste

4 articles

par page
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

4 articles

par page
Par ordre décroissant

Pourquoi posséder une trousse de secours ?

Des armoires à pharmacie à la trousse de secours dédiée aux travaux de manutention, le matériel de premiers secours fait partie de notre quotidien. Il existe un risque de coupures, d'éraflures, de chutes ou de blessures dans les ateliers et les chantiers de contruction, les bureaux et même sur la route. Avoir du matériel de premiers secours n'est pas seulement une nécessité mais aussi une obligation légale de l'entreprise envers ses employés. Cependant, leur contenu doit être adapté aux risques spécifiques associés à chaque entreprise et à chaque activité.

Toutes les entreprises sont exposées au risque d'accident du travail, quels que soient leur taille et leur secteur d'activité. La présence d'une trousse de premiers soins ou d'une armoire à pharmacie limite l'étendue des dommages causés par des lésions, des blessures ou des brûlures qui peuvent survenir n'importe quand et n'importe où. 

Ces matériels de premiers secours font partie des mesures de sécurité plus larges de l'entreprise et de l'organisation des premiers secours. Par exemple, former certains employés à devenir secouristes au travail, ou équiper les locaux avec des défibrillateurs pouvant être utilisés en cas d'arrêt cardiaque, ou encore placer des extincteurs pour prévenir les risques d'incendie. 

Cependant, la réglementation n'indique pas avec précision le contenu des trousses de premiers soins et des armoires à pharmacie.

Même si certains éléments de base doivent être présents dans tous les cas, les produits qu'ils contiennent doivent être adaptés à chaque activité. 

La trousse de secours pour la manutention et les entrepôts.

Trousse de secours pour les entrepôts et la manutention

TROUSSE DE SECOURS PLEINE - MANUTENTION / ENTREPÔT

  • Petits soins : 1 doigtier cuir pouce, 1 doigtier cuir doigt, 1 sachet de 20 pansements assortis, 1 rouleau panse-doigt 2m x 3,8cm, 1 antiseptique chlorhexidine Vapo 100ml, 10 dosettes sérum physiologique, 1 gel chocs 30 ml, 2 sacs de froid instantané 10x10cm, 10 dosettes gel hydroalcoolique, 1 sparadrap microporeux 2cm x 5m, 1 pansement compressif stérile 8x10cm, 1 pansement compressif stérile 10x12cm, 10 compresses stériles 5x5 cm
  • Réanimation : 1 masque bouche à bouche
  • Protection :  1 couverture de survie, 6 gants vinyle,
  • Aide au maintien :  1 écharpe de Mayor, 2 bandes de gaze 3m x 5cm, 2 bandes de gaze 3m x 7cm, 1 bande de crêpe 4m x 5cm
  • Petit matériel : 1 ciseau trousse,1 pince à échardes, 6 épingles de sûreté
  • Aide aux soins : Manuel de premiers secours,

Notez qu'idéalement le kit de secours lui-même doit être étanche à l'eau et à la poussière. Ils doivent également être résistants aux chocs. 

En revanche, la présence de tous ces éléments de secours peut être inutile si le personnel ne sait pas appliquer les gestes de premiers secours sur un blessé. En l'absence de formation spécialisée dans ce domaine, les employés doivent être sensibilisés à l'utilisation de ces équipements d'urgence par des séances d'information régulières. 

Il s'agit de protéger le lieu de travail et de limiter la gravité de la blessure en cas d'accidents du travail au sein de l'entreprise. 

Tamô vous renseigne davantage sur les formations de base dédiées au secourisme sur son acticle de blog.

Les risques associés au travail des manutentionnaires.

La quasi-totalité des entreprises est concernée par la manutention, mais dans certains secteurs industriels (BTP, entreprise de logistique, etc.) et le tertiaire (opérations de caisses et rayonnages pour les grandes surfaces de distribution, manutention de patients) les accidents du travail sont particulièrement fréquents.

Le risque d'accidents du travail concerne non seulement le dos, mais aussi les membres inférieurs (entorses,etc.) ou les extrémités (doigts, etc.) et le vieillissement progressif des structures osseuses et articulaires, ce qui peut entraîner une inaptitude professionnelle

Manutention manuelle

La manutention manuelle est souvent la cause de blessures au dos dues à une mauvaise posture. Comme la manipulation mécanique, elle peut provoquer des ecchymoses, des écrasements et des chutes. De plus, les surfaces tranchantes ou rugueuses, les chutes d'objets et les objets projetés sont les principales causes de blessures, de coupures ou d'égratignures. Les travailleurs peuvent également subir ces blessures en cas de chute ou de collision avec des objets. 

Par conséquent, il est important de faire attention à l'environnement, au type de sol et à la taille de la pièce. 

Si possible, il faut éviter le recours à la manutention manuelle des charges, en utilisant notamment des dispositifs mécaniques.

Manutention mécanique

La manutention mécanique est l'une des premières causes d'accidents du travail, avec environ 1/3 d'entre eux déclarés par les entreprises. 

Contrairement à la manutention manuelle, la mécanique implique l'utilisation d'engins de levage. Il peut s'agir d'une grue, d'une nacelle, d'un chariot élévateur ou d'un engin de chantier.

Si ses avantages résident dans la réduction de la pénibilité des manutentions manuelles et l'amélioration des performances techniques des tâches lourdes, la manipulation de ces machines n'est pas sans risque. 

Où doit-être ranger le matériel de premier secours ?

Les équipements nécessaires pour prodiguer les premiers soins aux blessés et malades doivent être regroupés dans un lieu spécifique et facilement accessible aux secouristes, ou placés au plus près de la zone à risque (ex. douche sécurisée, à proximité d'un poste de manipulation de produits chimiques).

Dans tous les cas, les locaux de premiers secours et le matériel de premier secours doivent être distingués par la signalétique décrite dans l'arrêté du 4 novembre 1993 (forme rectangulaire ou carrée et pictogramme blanc sur fond vert).

Est-il-obligatoire d'avoir une salle dédiée aux soins dans toutes les entreprises ?

L'article 4214-23 du Code du travail prévoit l'installation nécessaire d'un local de soins dans les lieux de travail, dès lors que le nombre de salariés prévu est au moins égal à 200 dans les établissements industriels et à 500 dans les autres organismes. Ce local consacré aux premiers soins doit être aisément accessible avec des brancards et peut contenir les installations et le matériel de premiers secours

Aux alentours du local de premiers soins ou du matériel de premier secours doit être aménagé un dispositif d'appel destiné à alerter l'infirmière ou à défaut une structure de secours extérieurs à l'établissement. La mise à disposition et l'utilisation du matériel de premier secours n'est en effet qu'un chaînon de l'organisation des secours et ne doit en aucun cas supplanter l'appel aux services de secours d'urgence. 

Un renseignement ?

On vous rappelle
gratuitement

Devis
Gratuit & immédiaten ligne

Obtenez votre devis immédiatement via votre panier

En savoir +

Ne manquez pas votre

cadeau spécial
commande